Vive la vie !

Entre ombre et lumière

Du chaos naissent les étoiles. 

Nous voyons sur la toile le bonheur, les sourires, les réussites, les pépites, les succès, l’amour, la joie, les étincelles. Sur cette photo je souris, parfois il m’arrive de pleurer… J’ai toujours eu pour habitude d’être forte, très forte, trop forte. Penser que la vie c’est enterrer nos parts d’ombre et ne se concentrer que sur la lumière. A force de ne donner crédit qu’à la lumière j’ai fini par enterrer mes parts d’ombres de plus en plus profondément. Le déséquilibre n’a fait que s’accentuer. Jusqu’au jour où le chaos m’a rattrapé. Comment ai-je pu sans cesse parler d’équilibre de nos besoins physiques (alimentation, repos, …) sans jamais me rendre compte du déséquilibre spirituel grandissant en moi. Je ne l’ai pas vu venir. Mais le chaos est venu balayer tous mes schémas de pensées, toutes mes croyances. J’ai du découdre tout ce que j’avais cousu minutieusement depuis mes expériences passées. Ces expériences desquelles j’ai voulu me forger une carapace blindée qui allaient pouvoir arrêter les foudres et me protéger des méchants. Dès lors, j’ai tout entrepris, tout risqué, tout réussi, tout vécu et j’ai laissé ce qui m’encombrait, me gênait, m’insupportait bien loin derrière moi, bien profondément en moi. Et puis la vie nous rattrape et la réalité de notre musique intérieure nous claque en pleine tronche. 

Alors comment ai-je su? Quel a été le point de chute? 

En sautant! En prenant les plus gros risques, en laissant la peur, en créant le changement dans ma vie. Tout à coup, ces changements ont créé un mouvement et l’univers m’a dès lors aidé à voir en moi comme je ne l’avais jamais fais auparavant, en tout cas pas aussi intensément. L’introspection d’une décennie. 2020, BOUM, tout me saute aux yeux, tout devient limpide et clair. Il va me falloir comprendre que tout est contraste sur Terre et chaque contraste est complémentaire, UNITÉ.  

La lumière et l’ombre cohabitent respectueusement, comment ai-je pu croire que l’ombre était à jeter? Je suis pourtant quelqu’un de censé. 

Que s’est-il passé?

 

Ce qui s’est passé c’est que j’étais sur les bancs de l’école de la vie et que j’ai testé, travaillé, gommé, avancé, dévié et que cela s’appelle le CHEMIN. Et je suis simplement en pleine formation accélérée et intensive depuis 2020, un workshop bien intensif dont je re-sortirai à coup sur, non pas changée, mais comme un bon vin, mûrie, bonifiée. Aujourd’hui j’accepte de baisser la garde, de lâcher prise, de me concentrer sur mes besoins profonds, de ralentir, d’écouter ma musique intérieure et d’enfin embrasser mes parts d’ombres chéries qui font ce que je suis et qui ont tout pour être respectées à la même intensité que cette lumière qui brille en moi. Les rejeter c’est m’avoir rejeté moi-même. Aujourd’hui je m’excuse du mal que j’ai pu me causer, je me remercie d’avoir sauter, je remercie l’univers de m’avoir guidé, et j’apprends à aimer chacune de mes parcelles d’ombre. J’aime profondément la vie et je sais que cet amour et cette foi en elle m’a permise à chaque étape d’ajuster les rails de mon chemin. La vie me passionne! Elle a tellement à nous apprendre si l’on est prêt à sauter, à voir et à croire. Aujourd’hui je sais que le chemin d’une vie est faite de joies, de peines, de doutes, de folie, de rencontres heureuses et douloureuses, d’amour, de sourires, d’accélérations, de ralentissements, de re-positionnements, … 

ET C’EST CE TOUT QUE L’ON EST VENU EXPERIMENTER ICI BAS. Ne croyez jamais ce que vous voyez. Parce que l’on regarde parfois le monde avec des yeux voilés, embués. Regardez au plus profond de vous même, donnez-vous de l’espace même si cela demande de faire les sacrifices les plus importants d’une vie. Il ne s’agit pas d’agir pour qui que ce soit, mais de sauver sa propre peau afin de pouvoir continuer à rayonner en équilibre. N’ayez pas peur d’être en colère, de ne pas être d’accord, de ne pas atteindre la perfection, de ne pas être au taquet, de pleurer, de douter, de ralentir, de vous écouter. C’est sain! Car il ne peut exister de réelle lumière s’il n’y a de failles pour laisser pénétrer les rayons. Il n’y a simplement pas de lumière sans obscurité. 

Aujourd’hui je suis heureuse d’accepter tout ce qui mouvemente ma vie, j’a toujours aimé être bousculée par la vie parce que cela a toujours été la sonnette d’alarme annonçant un renouveau, une plénitude nouvelle, alors ce changement a déjà un goût exquis et excitant pour moi. 

Alors vivez, et n’oubliez jamais que vous êtes ASSEZ et merveilleux comme vous êtes et surtout que chaque être humain a son propre chemin. Même si la vie semble dorée et parfaitement parfaite pour certains, elle ne l’est pas. Nous sommes tous des êtres de contraste et la beauté de la vie se trouve dans cet équilibre.

Nous sommes tout simplement tous parfaitement imparfaits et c’est pour cela que nous sommes tous merveilleux!

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *